La CCGPSL propose aux jeunes

Cap sur l’Aventure

Créé en 1992, Cap sur l’Aventure, piloté par la Communauté de communes, propose, anime et encadre des séjours pour les jeunes.

PNG

Le dispositif n’a de cesse d’innover et de se diversifier pour que les vacances deviennent un vrai moment de découverte : d’une activité, d’une destination, de l’autre, de soi.

Aujourd’hui plus que jamais, Cap sur l’Aventure témoigne du rapprochement des actions Loisirs et Jeunesse de la Communauté de communes. Cette évolution est le fruit d’une volonté politique en faveur de l’accessibilité du plus grand nombre de jeunes de notre territoire aux séjours proposés, tant au niveau du lieu de résidence que du revenu des familles.

Formation BAFA

Le service Jeunesse de la Communauté de Communes organise régulièrement, en partenariat avec la commune de Saint-Mathieu-de-Tréviers, des formations au Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateurs.

 BAFA : les bases du métier d'animateur. - JPEG - 32.6 ko
BAFA : les bases du métier d’animateur.
Photo : CCGPSL

La formation au Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateurs est constituée de trois étapes alternant théorie et pratique :

  • le stage théorique, de formation générale, est axé sur les bases du métier d’animateur : découverte du milieu de l’animation, connaissance de l’enfant, mise en place d’activités, mais aussi règlementation, soins d’urgence, responsabilité de l’animateur…
  • le stage pratique, qui permet la mise en œuvre et l’expérimentation ;
  • le stage d’approfondissement (ou de qualification), qui intervient à l’issue d’un stage pratique, permet d’acquérir des compétences spécifiques dans un secteur. Il est également l’occasion pour chacun de faire le point sur certains aspects en s’appuyant sur le vécu des autres participants.

Pour mémoire, l’intégralité de la formation au BAFA (stage théorique + stage pratique + approfondissement) doit être effectuée dans un délai de 30 mois maximum.

Les formations BAFA sont ouvertes aux jeunes âgés de 17 ans minimum, qu’ils résident ou non sur le territoire du Grand Pic Saint-Loup. Toutefois, pour ses résidents, la Communauté de communes apporte une participation financière aux frais d’inscription.
Renseignements : Service Jeunesse – 04-67-55-17-04- c.delrieu@ccgpsl.fr 

Mobilité – Echanges européens

Dans le cadre de ses actions en faveur de la jeunesse et du partenariat local pour la Jeunesse (PLAJH) signé avec le Département de l’Hérault, la Communauté de communes s’est engagée dans différents projets autour de la mobilité européenne.

 L'Europe, pour s'ouvrir à toutes les mobilités - JPEG - 134.6 ko
L’Europe, pour s’ouvrir à toutes les mobilités
Copyright © Photo-libre.fr

En effet, dans une société de plus en plus ouverte sur le monde, la mobilité des jeunes peut jouer un rôle important dans la valorisation de soi, la (re)mobilisation dans un parcours d’insertion sociale ou l’épanouissement culturel.

Toutefois, elle rencontre de nombreux freins : coût du voyage, maîtrise d’une langue étrangère, influence de l’entourage, niveau scolaire… La collaboration initiée entre les différents partenaires de ces projets permet de lever ces freins.

Pour les jeunes de notre territoire, les projets de mobilité européenne sont une formidable opportunité pour découvrir de nouveaux environnements (éducatifs, culturels, sociaux…), pour trouver un épanouissement personnel et culturel et pour favoriser leur intégration sociale et leur insertion professionnelle. Une mobilité spatiale comme une porte d’entrée vers d’autres formes de mobilités…

Autres articles sur le sujet

Renseignements
Pôle solidarité territoriale
Élodie Zumstein – 04 67 55 09 78